Le cloud vous permet d’affronter toutes les tempêtes (par Mitel)

Le mois de décembre sonne l’arrivée de l’hiver. Le vent, la neige, la neige fondue et les tempêtes hivernales peuvent jeter un coup de froid sur les dorsales réseau, même les plus robustes.

Les catastrophes naturelles peuvent mettre à l’épreuve les plans de continuité des activités, même les plus efficaces. Une panne d’électricité peut paralyser la totalité d’un centre de données, les inondations peuvent endommager les lignes de cuivre et des vents violents peuvent mettre à terre les relais téléphoniques sans fil. Oui, la nature a le don de générer une tempête suffisamment violente pour perturber les communications d’entreprise. Avec des conséquences en partie graves.

Imaginez ne pas pouvoir envoyer ou de recevoir des appels de clients pendant une semaine entière. Votre entreprise pourrait-elle survivre à une panne prolongée de ce type ?

Les entreprises sont bien conscientes de la nécessité d’un plan de reprise après sinistre. Mais il est mal appliqué.

Plus de la moitié des entreprises placent leurs systèmes de sauvegarde/reprise après sinistre au même endroit physique que leur système principal.

Cette configuration leur offre une protection en cas de défaillance matérielle, bien sûr, mais pas contre les catastrophes naturelles telles que les inondations, les incendies ou les pannes liées aux tempêtes.

Ironiquement, il s’avère que l’endroit le plus sûr en cas de tempête est le cloud. Le déplacement des systèmes informatiques et des communications dans un cloud redondant géographiquement offre une protection contre les catastrophes naturelles. Tant que vos employés disposent d’une connexion Internet, ils peuvent continuer à accéder à leurs communications unifiées (UC), téléphone, e-mail, messagerie instantanée, visioconférence, applications collaboratives, de leur domicile, même si votre bureau est littéralement sous l’eau.

Le déplacement des fonctions vers le cloud est généralement considéré comme une mesure d’économie, destinée à réduire les dépenses d’investissement et les coûts d’exploitation, mais il est de plus en plus utilisé pour ses fonctionnalités de reprise après sinistre intégrées. Mettre en place une solution de communications unifiées sur site peut s’avérer coûteux ; en développer deux dans différents endroits l’est encore plus. Un service de communications unifiées sur le cloud élimine toute perturbation de la continuité des opérations en cas d’urgence. Tout fonctionne de la même façon au bureau, à domicile ou en déplacement, car l’environnement reste le même.

Le problème avec les catastrophes naturelles est qu’elles sont rarement prévisibles. Mais vous pouvez vous préparer à l’avance, et les communications sur le cloud constituent un moyen astucieux de placer vos communications professionnelles stratégiques à l’abri des catastrophes. Après tout, personne ne souhaite laisser ses clients ou ses employés dehors dans le froid pendant des jours.

 

Source d’article : http://mitel.fr/blog/cloud/2017/12/le-cloud-vous-permet-d-affronter-toutes-les-tempetes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *